RESTRUCTURATION D'UNE ECOLE DE MUSIQUE INTERCOMMUNALE ASSOCIATIVE

Au cours de l'année 2013, l'ANSEP2A a travaillé à la restructuration d'une école de musique associative intercommunale, placée sous le joug d'un administrateur judiciaire nommé par le TIG.
Comme toute autre association, une école de musique peut rencontrer des difficultés de gestion, administratives et humaines.
Le manque de statut conforme, l'absence de projet d'établissement précisant ses missions sur le territoire, mais aussi de règlement intérieur définissant les droits et les devoirs de chacun, et un conseil d'administration éclaté et non solidaire ont crée un fonctionnement anarchique au sein de cette structure.
De plus, malgré un budget financier correctement subventionné, les résultats de l'association était inquiétants.
La situation est alors gravissime, 24 professeurs risquent de perdre leur emploi, la fermeture de l'école est imminente.

Fort de ce constat, l'ANSEP2A, à la demande de l'école de musique et en collaboration avec l'administrateur judiciaire, a entrepris un travail de consultation et d'accompagnement auprès de cette dernière.
L'enjeu est la régulation par la médiation afin de redonner du sens à l'action collective.
La rédaction de nouveaux statuts conformes à une école de musique intercommunale a pu être entrepris, mais aussi celle d'un projet d'établissement ayant comme objectif de redéfinir ses actions sur le territoire. Tout comme la rédaction d'une règlement intérieur. Et en dernier lieu, l'établissement de nouveaux contrats de travail pour ses salariés afin qu'ils soient conformes avec la Convention Collective de l'Animation.

Au mois d'avril 2013, lors d'une Assemblée Générale extraordinaire, les nouveaux statuts, le règlement intérieur, le budget et l'élaboration d'une nouvelle équipe au sein du conseil d'administration ont été votés.
A la rentrée 2013-2014, l'école de musique intercommunale repartait sur de nouvelles bases et sa fermeture n'est plus d'actualité.